Une bonne ou une mauvaise dette?

lundi 4 juin 2018

Une bonne ou une mauvaise dette?

Qu’est-ce qu’une bonne dette? Qu’est-ce qu’une mauvaise dette? Connaître la différence entre les deux vous aidera à mieux gérer vos dettes et à diminuer leur fardeau.

Une dette, c’est une dette!

Personne n’y échappe : peu importe votre dette, vous devez la rembourser.

Une bonne dette

La bonne dette constitue un investissement qui prendra de la valeur au cours des mois et années à venir. Acheter une maison ou un terrain, investir dans des actions, contracter un prêt étudiant, emprunter pour cotiser à un REER… voilà des exemples de bonnes dettes.

En résumé, une bonne dette vous permettra de posséder un actif lorsque vous aurez terminé de la rembourser.

Une mauvaise dette

À moins de payer le solde de votre carte de crédit chaque mois, avant la date d’échéance, il s’agit d’une mauvaise dette. Prendre 6 mois pour payer un voyage dans le Sud acheté grâce à sa carte de crédit, c’est une mauvaise dette. Votre réfrigérateur rend l’âme et vous remplacez tous vos électroménagers pour que l’ensemble s’agence : une autre mauvaise dette. Acheter une auto de luxe alors qu’on a les moyens de payer une voiture compacte, c’est encore une mauvaise dette.

En résumé, une mauvaise dette, c’est tout ce qui coûte cher en intérêts.

Les conséquences de l’accumulation de mauvaises dettes

Saviez-vous qu’accumuler les prêts personnels ainsi que les dettes de carte et de marge de crédit pourrait nuire à l’obtention d’un prêt hypothécaire? En effet, cela peut engendrer un effet négatif sur votre cote de solvabilité personnelle (cote de crédit).

L’acquisition d’une maison représente, pour la majorité des gens, l’achat le plus important de leur vie. Avant de vous prêter une telle somme d’argent, les institutions financières veulent s’assurer que vous avez la capacité de rembourser cette importante dette. Pour ce faire, ils s’informent de vos dettes actuelles et de vos revenus, et ils consulteront votre cote de solvabilité personnelle. Si votre dossier démontre une incapacité à payer, votre prêt hypothécaire sera refusé.

Acquérir ou maintenir de saines habitudes de consommation

De simples gestes et de la bonne volonté, c’est tout ce dont vous avez besoin pour redresser votre situation financière.

  1. Concentrez vos efforts pour rembourser vos mauvaises dettes le plus tôt possible. Vous cesserez ainsi d’accumuler les dettes et les intérêts.
  2. Évitez les dépenses inutiles. Est-ce que vous avez vraiment besoin d’acheter le nouvel iPhone ou une vingtième paire des chaussures?
  3. Méfiez-vous des offres « achetez maintenant, payez plus tard », car si vous n’avez pas eu le temps d’amasser l’argent, vous devrez payer d’importants intérêts quand viendra le temps de commencer à rembourser.
  4. Automatisez votre épargne. Prévoyez-la en la calculant comme une dépense dans votre budget.
  5. Vivez plus simplement que ce que vous permettent vos revenus.
  6. Achetez des articles usagés lorsque cela est possible.
  7. Entourez-vous d’un conseiller en sécurité financière et d’un courtier hypothécaire qui sauront vous guider.

Besoin de conseils supplémentaires? N’hésitez pas à consulter votre courtier hypothécaire.